Les effets positifs du Rhein Express RRX : Défaire le nœud ferroviaire de Cologne

Les effets positifs du RRX sur la mobilité et la qualité de vie des personnes ainsi que sur le développement urbain et régional dans la Rhénanie en pleine croissance ont été au centre du deuxième forum.

La mobilité locale : Un enjeu de taille

Antonia Kühn, chef du département des universités, des sciences et de la recherche à la DGB NRW, Andrea Blome en tant qu’assistante pour la mobilité et l’infrastructure de la ville de Cologne, le président du conseil d’administration des services de transport de Cologne Jürgen Fenske, le Dr. Thomas Geyer, directeur de l’association des véhicules spéciaux de Rhénanie-Palatinat Nord (SPNV-Nord), et Gunnar Herrmann, président du conseil d’administration de Ford-Werke. Fenske et Blome ont clairement indiqué que le RRX ne suffit pas à lui seul à assurer la mobilité dans la métropole en pleine expansion qu’est Cologne.

Il faudrait aussi que la ville-cathédrale fasse l’objet d’investissements importants. “Nous sommes à l’origine des problèmes d’infrastructure depuis des années”, a déclaré M. Fenske. Sans une extension de l’offre, l’augmentation prévue du nombre de passagers ne pourrait pas être gérée. “Malheureusement, la pression est énorme”, a confirmé M. Blome. Les idées et les concepts sont là, mais il y a un manque de mise en œuvre.

Investir dans l’infrastructure, une urgence régionale

Pour Kühn, les investissements dans une bonne infrastructure de transport ne sont pas seulement le meilleur développement commercial qui soit. Un projet comme le RRX profite également aux nombreux navetteurs du pays. Même pour les usines Ford, le projet ferroviaire est un sujet intéressant, comme l’a souligné Herrmann. Le constructeur automobile coopère avec le fournisseur d’autopartage Flinkster depuis 2015 et travaille d’arrache-pied sur des concepts de mobilité en réseau, selon M. Herrmann. En se prolongeant en Rhénanie-Palatinat et en Hesse, RRX construit également un pont vers les États voisins. À la grande joie du Dr Geyer, qui a souligné la bonne coopération et les améliorations futures pour la connexion du nord de la Rhénanie-Palatinat.

Avec le début des mesures de conversion du RRX à Cologne, le projet entre maintenant dans la phase de mise en œuvre concrète. Au vu de la décennie de travaux de construction du réseau ferroviaire qui vient de s’écouler, le ministre Groschek a juré aux participants, dans ses mots de clôture, de donner “envie de se rendre sur le chantier”.