Plus de 150 ans de transport en commun toulousain en mémoire

Après la présentation officielle sur la place du Capitole, les 8 omnibus sont livrés et mis en service sur les 3 lignes :
Ligne 1 : Saint-Cyprien – Capitole – Gare Matabiau
Ligne 2 : Saint-Michel – Capitole – Gare Matabiau
Ligne 3 : Casernes – Minimes – Boulevards – Gare Matabiau.

12 avril 1863

Dimanche à 1 H 00 « du soir » ouverture du service général des omnibus.
Une heure du soir à l’époque signifiait une heure de l’après-midi aujourd’hui.
Le prix est fixé à 10 centimes quelque soit le chemin parcouru.

1877

Implantation du dépôt des Minimes.

1887

Inauguration de la première ligne de tramway sur rail à traction animale.

1906

Première ligne de tramway à traction électrique de type « Jeumont »

 

1914

Mobilisation générale pour cause de guerre : L’exploitation et l’expansion du réseau en est très perturbée.

1920

Mort du fondateur Firmin PONS après 49 ans de direction.

1926

Mise en service du premier autobus, le Renault SCEMIA
À partir de 1928
Succession de plusieurs modèles d’autobus.

1930 à 1940

Période de grands travaux de poses de rails et d’amélioration des tramways.

1945

Alors qu’elle transporte plus de 78 millions de voyageurs, la RTCRT succède à la STCRT.

1947

Suppression de la RTCRT. La STCRT revient avec Léon PLANCHOT comme Directeur.

1948

On songe à remplacer le tramway par le trolleybus, mais c’est un échec.

1949

On entame la liquidation progressive du tramway.

1950

Apparition des premiers autobus CHAUSSON « nez de cochon ».

1952

Les autobus Million Guiet Tubauto font leur apparition.

1954

Les autobus CHAUSSON sont majoritaires sur le réseau.

7 juillet 1957

Abandon définitif du tramway : le dernier circule sur la ligne 1. Seul rescapé de cette époque, la motrice n°79 est sauvegardée par l’AMTUIR.

1967

Le Saviem SC 10 U arrive et change les conditions de travail des conducteurs et receveurs.

1968

Léon PLANCHOT prend sa retraite de la STCRT.

1970

Les couloirs bus sont nés dans les rues de Toulouse.

1972

Fin de la STCRT : On crée le SMTC et c’est la naissance de la Compagnie des transports toulousains (CTT).

1974

La ligne 26 est mise en « self service ». Les célèbres autobus CHAUSSON laissent progressivement la place aux standards à 3 portes dont l’exploitation en self service permet de ne conserver à bord qu’un seul agent.

1er Septembre 1976

Ouverture du dépôt de Langlade.

1978

Apparition des premiers autobus articulés Mercedes O305G.

1981

Les premiers Renault SC 10 Restylés.

1982

Début de la démolition de la première partie de l’ancien dépôt des Minimes.

9 juillet 1985

Le SMTC prend la décision de réaliser une ligne de métro en désignant le VAL comme solution de transport.

1985

Essais du véhicule probatoire numéro 3 Renault R 312 de 1985 à 1991.

1991

Ouverture du nouveau dépôt d’Atlanta. L’ancien dépôt des Minimes est totalement démoli.

2 mai 1992

Mise en place de la billetique moderne magnétique, Monétel.

26 juin 1993

Inauguration de la ligne A du métro et restructuration du réseau Bus.

1995

Livraison des premiers autobus à plancher surbaissés de type Access’Bus GX 317.

1999

Livraison des premiers autobus climatisés

2000

Premiers autobus équipés de rampe d’accès pour les personnes handicapées. Apparition d’autobus à gabarit réduit, motorisation hybride diesel/électrtrique : le Cito

21 septembre 2001

Explosion de l’usine AZF, le dépôt de Langlade situé en face de l’usine chimique, est soufflé. Les sociétés de transport de Paris, Lyon, Montpellier, Bordeaux et Clermont-Ferrand viennent en aide à la Semvat en prêtant ou donnant de nombreux autobus permettant une reprise rapide du service bus.

2002

Apparition des autobus fonctionnant au Gaz Naturel (GX317) sous la nouvelle marque du SMTC « Tisséo » – Modification des infrastructures d’Atlanta pour le parcage de ces autobus.

22 décembre 2003

Prolongement nord-est de la ligne A du métro avec la création de trois nouvelles stations.

1er Janvier 2005

Mise en Délégation de Service Public du réseau Tisséo. Exploitation du réseau confié par le SMTC à CONNEX.

17 Novembre 2005

Les élections réunissant les 22 membres du Conseil Syndical du SMTC ont abouti (avec 12 voix pour) à la création d’une Régie pour l’exploitation du réseau des transports urbains toulousains à partir du 1er Janvier 2006.
Cette Régie avec autonomie financière bénéficiera d’un budget annexé sur celui du SMTC et fonctionnera comme un service annexe à celui-ci.

Décembre 2005

Mise en service de trois Heuliez GX 327 GNV et livraison des premiers GX 327 Diesels.

31 Mars 2006

Derniers tours de roues des Renault SC10 R circulant sur les lignes 11, 17/18 et 55.

30 Juin 2007

Inauguration de la ligne B du métro et restructuration du réseau Bus. La billetique a été renouvelée en intégrant le sans-contact « Pastel » .
Metro B Inauguration 3

12 Juin 2009

Présentation de la première rame de tramway au dépôt Garossos (ligne T1)

11 décembre 2010

Mise en service de la ligne de tramway T1 (ligne E)

26 avril 2012

Première ligne de nuit du réseau bus, le Noctambus fonctionne les soirées du jeudi au samedi soir (1h à 4h du matin) en période scolaire.

12 décembre 2012

Le SMTC acte le projet de diversification énergétique des autobus en bannissant le « tout diesel » lors de l’achat de véhicules.

21 janvier 2013

Livraison des 24 premiers GX 427 version BHNS

2 septembre 2013

« La ligne 16 devient L16 » : Mise en place d’un réseau de bus à haut niveau de service « Linéo » de 5h à 24h. + fréquence + régularité + amplitude

20 décembre 2013

Prolongement de la ligne de tramway T1 (Tramway Garonne)

Eté 2014

Livraison de 20 midibus GX 137 L et réforme des CITO, mise en service des ZEUS au 1er juillet et retrait des OREOS22

11 avril 2015

Mise en service du tramway T2 (Tramway Envol)
Le service métro est prolongé jusqu’à 3 heures du matin les vendredis et samedis soirs, une première en France.
Le Noctambus fonctionne durant la nuit du jeudi au vendredi en période scolaire.

7 novembre 2014

« 10 Linéo d’ici 2020 » Exécution du calendrier de mise en service des lignes à haut niveau de service, lancement des lignes L1 (ex-L16) et L2 (ex-64).

29 août 2016

Livraison de vingt-sept autobus articulés Mercedes-Benz Citaro G C2 NGT pour l’exploitation des nouvelles lignes Linéo 6,7,8.

Été 2017

Le réseau métro bénéficie d’une couverture totale de la 4G mobile, une première en France. Un investissement de 10 millions d’euros partagé entre les quatre opérateurs nationaux et Toulouse Métropole. L’expertise, ainsi que la maintenance des antennes du réseau mobile a été confiée à la société Orange. Une redevance annuelle sera versée par les quatre opérateurs auprès de Toulouse Métropole, propriétaire du réseau mobile.

10 novembre 2017

Intégration des lignes du réseau bus de la Communauté d’agglomération du Muretain « TAMTam » au sein du réseau « Tisséo », renumérotées en indice « 300 ».

8 janvier 2018

Le réseau Portet est supprimé au profit des lignes urbaines Tisséo n°50 et n°52, le réseau Muret (n°301 à 306) est repris dans son intégralité. Le réseau Transcam est adapté (n°310 à 320), l’ex-ligne C (n°312) est limitée à St-Clar donnant naissance à la ligne 315 (desserte St-Lys). Les lignes 311, 316 et 317 (ex-lignes F, G, H) ont pour terminus les gares de Muret et de Portet.