Les autobus

 Le métro | Le tramway <Les autobus> Le réseau urbainRéseau Tisséo | MAJ Janvier 2015

Fréquentation Bus

img_bus frequentation

Le réseau bus est en progression constante. Avec l’arrivée de la ligne B du métro, complété en surface par le réseau de tramway, les lignes de bus en périphérie sont directement rabattues vers ces modes lourds pour garantir la rapidité du trajet, avec efficacité lorsqu’elles empruntent les voies de bus en site propre. Connaître le classement des dix meilleures lignes de bus du réseau. En savoir +

 

1.2 Fréquentation du réseau Bus jusqu’en 2007

Le réseau bus dans les années 2000, avant l’arrivée de la seconde ligne de métro. En savoir +

 

Réseau Bus

img_bus reseau

Plus de 80 lignes dont quatorze liaisons majeures assurent des dessertes régulières dans l’agglomération toulousaine. Les navettes et les transports à la demande (TAD) complètent le maillage du réseau bus. Nous vous proposons une synthèse de ce réseau de lignes urbaines en fonction de son niveau d’offre avec un tableau récapitulatif des services proposés . En savoir +

 

Les lignes de maillage assurent la desserte fine des quartiers, les grands axes de l’agglomération sont desservis par des lignes structurantes, régulières et à bonne fréquence. Le réseau bus se hiérarchise, avec des niveaux de services spécifiques : Linéo, lignes régulières ou à la demande.
« Une couverture de 866,80 kilomètres de lignes hors affrétés au sein de la métropole »
De plus, certains groupes scolaires de l’agglomération toulousaine sont desservis par des lignes scolaires à raison d’un aller-retour en journée. Quelques lignes régulières du réseau bus effectuent des services prolongés en direction des établissements scolaires.

 

 

Lignes majeures

14 lignes fonctionnant à fréquence élevée en semaine avec une large amplitude horaire, dès 5h15 pour les premiers départs et jusqu’à minuit et demi pour les derniers départs (voir réseau de soirée).  En savoir +

 

Lignes de maillage

Près de 50 lignes de bus assurent un maillage de l’agglomération toulousaine de par une desserte fine des quartiers. Le cadencement à la journée varie selon les heures de fonctionnement : un service continu et des horaires renforcés le matin et soir. En savoir +

Lignes complémentaires

21 lignes secondaires viennent compléter le réseau bus avec un fonctionnement partiel ou limité aux heures de pointe. En savoir +

Lignes spécifiques

Cinq lignes particulières offrant de nouvelles possibilités de déplacements. En savoir +
La navette Centre-ville, gratuite, sillonne le vieux Toulouse et le centre historique du lundi au samedi de 10h à 19h, avec une fréquence de 10 minutes. Son itinéraire est un circuit en circulaire depuis le terminus Cours-Dillon, comporte 15 arrêts de bus en repère pour les personnes à mobilité réduite, toutefois la montée dans la navette Centre-Ville est à la demande, d’un signe de main. Faire signe au conducteur pour monter.
La navette Aéroport assure la liaison Aéroport Toulouse-Blagnac / centre-ville / gare routière , terminus à proximité de la gare ferroviaire SNCF de Toulouse-Matabiau. Un départ toutes les 20 minutes de 5h00 à 21h20 depuis la Gare Routière, jusqu’à minuit depuis l’aéroport.

TAD Lignes à la demande

9 lignes de transport à la demande (TAD) couvrent des secteurs peu denses alliant ainsi efficacité et flexibilité. Ce dispositif s’étend de 6h30 à 21h30, jusqu’à 0h30 pour les TAD 106, 119 et 120. En savoir +

 

1.2 Principes de fonctionnement du TAD

Deux systèmes de TAD, les lignes dites « régulières » et le « TAD Zonal ». En savoir +

1.3 Du Taxi-Bus au TAD+ : L’historique du transport à la demande

Le TAD fut créé en 2000, autrefois appelé « Taxi-Bus ». En 2004 est né le TAD+, une première en France. En savoir +
1.3.1 Un véritable réseau de TAD se constitue
1.3.2 Les évolutions du réseau TAD

 

Lignes soirées

Dès 21h30, 15 lignes prolongent leur service jusqu’à 0h30 du dimanche au jeudi, à 01h30 les vendredis et samedis, à raison d’un départ toutes les demi-heures. En savoir +

1.2 Le réseau soirée

Linéo 16, Lignes « (Indice) S » 2, 10, 12, 22, 38, 78, 79, 81, 88 , TAD 106, 119, 120, navette aéroport. En savoir +

1.3 Noctambus

Le bus en fonctionnement nocturne le jeudi à partir de 1h du matin en période scolaire à raison d’un départ toutes les heures jusqu’à 4h. Le Noctambus dessert les lieux festifs et cités étudiantes (D. Faucher, Rangueil) de la ville.  En savoir +

 

 

Bus Relais

En cas d’arrêt tramway ou métro, vous devez continuer vos déplacements avec le réseau bus. En savoir +

1.1 Qu’est ce le « Bus Relais  » ?

Nous vous expliquons le fonctionnement de ce dispositif. En savoir +

1.2 En cas d’arrêt métro ou tram

1.2.1 En cas d’arrêt Ligne A
Tableau d’aide afin de repérer les lignes de bus en substitution
1.2.2 En cas d’arrêt Ligne B
Tableau d’aide afin de repérer les lignes de bus en substitution
1.2.3 En cas d’arrêt Lignes T1-T2
Tableau d’aide afin de repérer les lignes de bus en substitution

 

 

TCSP – Axe Bus, en site propre


img_bus tcsp

L’agglomération toulousaine se dote de sites propres réservés uniquement aux bus. Cela permet des déplacements plus rapides, confortables, à fréquence régulière et ce à tout temps de la journée. 
En savoir +

 

L’intermodalité y est accrue, avec des parkings relais aux longs des TCSP pour y déposer son véhicule personnel et poursuivre ses déplacements en transport en commun. L’aménagement de site propre permet également d’organiser un espace partagé entre tous modes, bus – auto – vélo et piétons.

 

1.2 Axe Bus : Confort, Fréquence et Régularité

Définition d’un Transport en Commun en Site Propre, principe d’un « Axe Bus ». En savoir +

 

 

Dépôts Bus

img_bus depots

Tisséo possède trois centres-bus répartis judicieusement par secteur.
Nous vous proposons de suivre l’actualité des parcs autobus et de prendre connaissance du fonctionnement général de la régie Tisséo.
En savoir +

Le parc Tisséo totalise 540 véhicules répartis dans trois dépôts centre bus, au 29 août 2016

1.2 Les centres bus Tisséo

Trois dépôts répartis dans l’agglomération toulousaine, au Sud-Ouest (Langlade) et au Nord- Est de Toulouse (Atlanta), le dernier site  est situé aux Ramassiers dans la commune de Colomiers, dans la proche banlieue ouest de Toulouse.

Centre bus Colomiers

Depot-colomiers-inauguration_maintenance2_DSCN5713

Centre bus Langlade

Toulouse_Tisséo_Dépôt Langlade_Pompes

Centre bus Atlanta

Toulouse_Tisséo_Dépôt atlanta

 1.2.1 Un quatrième dépôt à terme

Un quatrième site est étudié par le SMTC en banlieue Est toulousaine, à Fonsegrives, afin de prévoir l’expansion du réseau à l’horizon 2025.
Langlade, Atlanta et Colomiers sont les trois centres-bus de la régie. En savoir +
 Centre bus Atlanta | Centre bus Colomiers <Centre bus Langlade> Dépôts bus | MAJ Février 2015

Route d’Espagne – 31100 Toulouse

Toulouse_Tisséo_Dépôt Langlade_Pompes

350 autobus en capacité d’accueil dont 150 véhicules au gaz.
Le site de Langlade concentre les lignes de bus du secteur Sud de l’agglomération toulousaine. Ce dépôt possède un centre d’exploitation et un centre de maintenance (maintenance curative et préventive, atelier de carrosserie peinture, atelier de sérigraphie), dispose du musée de l’entreprise à l’initiative de l’association ASPTUIT et du CE.
D’une surface étendue sur 11 hectares et ses 22 000 m² de locaux, le site de Langlade est un des plus importants dépôts d’autobus en France et en Europe.
Ce site, en fonction depuis 1976, a fait l’objet d’une reconstruction suite à la catastrophe AZF et a été inauguré en janvier 2008. Durant ces six années précédentes, le stationnement des autobus s’opérait Avenue de Grande Bretagne, en occupant l’ancien site du GIAT. La fin de l’occupation des terrains du GIAT a permis la démolition du site et la réalisation du tramway Ligne E, ainsi que la dépollution nécessaire afin de pouvoir démarrer la ZAC Cartoucherie.

 

  • Environ 900 personnes sur le site dont 500 conducteurs
  • 31 lignes de bus rattachées au dépôt de Langlade
  • Les autobus musées de l’ ASPTUIT siègent à Langlade
  • 5,3 ha de superficie du site sur 10,9 hectares de terrain
  • Station de compression de gaz pour 150 véhicules
  • 40 millions d’euros d’investissement hors taxes

Lignes
>1 >2 >3 >10 >11 >12 >14 >27 >28 >34 >38 >47 >49 >50 >52 >54 >56 >57 >58 >62 >68 >78 >79 >80 >81 >82 >88 >109 >111 >STADIUM
Véhicules
Energie
Heuliez GX427 BHNS, Irisbus Citelis 18
Diesel
Heuliez GX 327
Diesel
Irisbus Citelis 12 GNC, Heuliez GX 327 GNC, Heuliez GX 317 GNC
Gaz Naturel Comprimé
Bredamenarinibus Zeus
Electrique

 

1.2 La catastrophe AZF

10h17 : La vie se met entre parenthèses / Photo (C)petitalain
10h17 : La vie se met entre parenthèses / Photo (C)petitalain

Le vendredi 21 septembre 2001, une terrible catastrophe industrielle se produit. L’explosion de l’usine AZF, située à moins d’un kilomètre en face du dépôt de Langlade, aura causé la destruction de 116 autobus, provoquant une paralysie du réseau  bus sur de nombreuses semaines. C’est aussi et surtout un lourd bilan humain avec 167 employés blessés dont 2 gravement dans les faits.
Au niveau exploitation, le secteur sud du réseau urbain en aura sérieusement pâtit au vu du manque de matériel (15 lignes interrompues au mois d’octobre).

 

Grâce à la solidarité honorable des réseaux de transports en commun de Paris (RATP), Lyon (TCL), Bordeaux (TBC), Clermont-Ferrand (T2C) et de Montpellier (TaM), la Semvat a pu surmonter cette tragédie et reprendre cours à ses activités. Plusieurs autobus ont été prêtés et donnés ; dons des SC 10 R de la RATP et de Lyon, de deux PR 180.2 de Clermont-Ferrand et prêts des PR 100 de Montpellier. Cette catastrophe industrielle aura permis une longévité record des SC 10 R  toulousains, soit près de 20 ans de service pour nombre d’entre eux.
C’est une période noire des transports en commun  à Toulouse, animée d’autant plus par des tensions politiques internes entre la Semvat (l’exploitant) et le SMTC (l’autorité organisatrice). Ce qui débouchera à la création de Tisséo dès 2002.

 

 

2.2 L’A.S.P.T.U.I.T. : L’association toulousaine des transports

520319pr100roosevelt.jpgDepuis le 21 Juillet 2001, L’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine des Transports Urbains et Interurbains Toulousains, association loi 1901 a but non lucratif se charge de réunir, restaurer et sauvegarder le patrimoine des transports urbains et interurbains de la ville de Toulouse. Plusieurs autobus d’époque ont pu ainsi être gardé en témoin actif : le bus-musée PR100 n°537 ex-Toulon n°174, le SC10 U n°7903, le SC 10 R n° 8904, le GX 107 n°9314 et un autocar ex-Arc_en_ciel Renault Tracer n°4803. Pour plus d’information, consultez leur site internet →  asptuit.free.fr.

 

1.2.2 Site d’Atlanta
Ce centre-bus est situé dans le nord-Est toulousain
 Centre bus Colomiers | Centre bus Langlade <Centre bus Atlanta> Dépôts bus | MAJ Février 2015

Rue Maurice Caunes – 31200 Toulouse

Toulouse_Tisséo_Dépôt atlanta

210 autobus en capacité d’accueil dont 100 véhicules au gaz.
Le site d’Atlanta regroupe les lignes du secteur Nord de l’agglomération toulousaine. Ce dépôt concentre un centre d’exploitation et un centre de maintenance.
Par convention historique, il permet également à la Régie Départementale de la Haute-Garonne le stationnement de ses autocars du réseau Arc_en_Ciel.

 

 

 

  • 29 lignes de bus rattachées au dépôt Atlanta
  • Environ 600 personnes sur le site dont 400 conducteurs
  • 4,5 hectares, inauguré en 1991

 

 

Lignes
>15 >19 >20 >22 >23 >26 >29 >33 >36 >37 >39 >40 >41 >42 >43 >51 >59 >60 >61 >69 >72 >73 >74 >75 >76 >77 >83 >84 >WALLON
Véhicules
Energie
Irisbus Citelis 18
Diesel
Heuliez GX 317 GNC
Gaz Naturel Comprimé
Heuliez GX 327, Heuliez GX 317
Diesel

 

1.2.3 Site de Colomiers
Ce centre-bus est situé dans la banlieue Ouest toulousain
 Centre bus Atlanta | Centre bus Langlade <Centre bus Colomiers> Dépôts bus | MAJ Février 2015

Chemin des Ramassiers – 31770 Colomiers 

Depot-colomiers-inauguration_maintenance2_DSCN5713184 autobus en capacité d’accueil dont 90 véhicules articulés.
Le site de Colomiers regroupe les lignes de bus du secteur Ouest de l’agglomération toulousaine ainsi que l’exploitation du tramway. Ce dépôt concentre un centre d’exploitation et un centre de maintenance (maintenance curative et préventive, atelier de carrosserie peinture).
Ce centre bus a ouvert en février 2015 pour devenir le troisième dépôt de Tisséo. Les deux premiers dépôts sont arrivés à leur limite capacitaire ne permettant plus de faire évoluer l’offre bus du réseau. Le site de Colomiers est d’une capacité maximale de 200 autobus après extension de terrain, envisagée à moyen terme.
Ce site est dans la logique d’une répartition sectorisée puisqu’il se situe en banlieue ouest de Toulouse. Ceci permet de rationaliser les déplacements des véhicules « hors ligne » d’exploitation.

 

  • 550 personnes sur le site dont 400 conducteurs – 120 conducteurs mixtes bus/tram
  • 20 lignes de bus du secteur rattachées au dépôt de Colomiers
  • 5,3 ha de superficie du site sur 6,7 hectares de terrain
  • 540 m² de panneaux photovoltaïque
  • 30 millions d’euros d’investissement
Lignes
>16 >8 >17 >21 >25 >30 >45 >46 >48 >53 >55 >63 >64 >65 >66 >67 >70 >71 >87 Image
Véhicules
Energie
Heuliez GX427 BHNS, Irisbus Citelis 18
Diesel
Volvo RLE8700
Diesel
Heuliez GX 317
Diesel
Heuliez GX 327
Diesel
Heuliez GX 137 L
Diesel
Irisbus Citelis 18
Hybride

1.3 Affectation des autobus

Pour connaître les affectations des autobus sur les lignes du réseau Tisséo et les dépôts affiliés :
 →  forum Tisséo rubrique autobus.  Attention seuls les membres « enregistrés » peuvent y accéder. Plus d’infos+ 
L’affectation type va dépendre de l’énergie de carburation du véhicule et non par répartition matériel ou gamme de matériel. Ainsi, une distinction est faite entre les autobus fonctionnant au gaz naturel et les autobus hybride, diesel ou électrique.

1.4 Numérotation du parc

Les autobus sont numérotés par série à l’année d’achat et de mise en service, par type et au nombre de véhicule. La numérotation du parc est à 4 chiffres « AAUU » :
AA – Chiffres correspondant à l’année de réception/mise en service.
UU- Chaque véhicule de la série possède une numérotation unitaire.
Exemple : Autobus 9314 => C’est le quatorzième autobus de la série année 1993.

 

Particularités :

 

  • La « cinquantaine » est spécifique aux articulés. Le code unitaire débute à partir du n°50 ou 51. Cette séparation est évidente lorsque sur une même année il y a réception de véhicules standards et articulés. Exception faite pour les Mercedes-Benz O 405 GN, la série 1997 fut numérotée unitairement de 01 à 20.
  • Les autobus suburbains Volvo RLE 8700 ont une numérotation autre. Autrefois exploités par les Courriers de la Garonne (Veolia Transport Midi-Pyrénées) sur la Navette Aéroport Tisséo, ils ont été baptisés série 60XX . Depuis, même si ces autobus sont aujourd’hui en ligne sur des liaisons régulières de Tisséo, ils conservent cette numérotation.
  • Le parc « affrété » n’est pas systématiquement identifié. En effet, les véhicules des exploitants privés ne comportent pas toujours un numéro de parc Tisséo. Aussi, la numérotation du parc affrété ne répond pas à la même logique d’identification : 1) Les véhicules ayant un n° de Parc Tisséo du type 71XX peuvent accueillir 9 passagers maximum. 2) Les véhicules de la flotte Affrétés ayant un n° de Parc Tisséo du type 70XX peuvent accueillir plus de 9 passagers.
  • Les minibus en location, ou tout autre bus en prêt, adopte une numérotation dite « provisoire » codifiée série 999X. Pour anecdote, les véhicules dits « AZF », arrivés en prêt ou par donation des réseaux solidaires en 2001 (lire 1.2 La catastrophe AZF, l’effet d’une bombe), ont adopté une numérotation originale dont chaque série était affiliée au numéro du département correspondant. Ainsi, la série 75XX pour les R 312 de Paris, 69XX pour les SC10 R lyonnais ou encore la série 63XX pour les PR180.2 de Clermont-Ferrand. Ces derniers ayant gardé cette numérotation tout au long de leur utilisation sur le parc bus.
« Le parc interurbain de la Régie Départementale répond à la même logique du parc urbain Tisséo. Il faut rajouter la « cinquantaine » sur chaque série pour retrouver l’année de la série et du véhicule. Cette lecture était plus évidente jusqu’à l’année 1999. Exemple : Autocar 4803 => 48+50  traduit l’année 1998. En revanche, le parc des affrété n’a pas d’identification équivalente, chaque exploitant privé a sa propre numérotation logique d’entreprise. »

1.5 Politique économique et environnementale

La durée d’utilisation d’un autobus du parc Tisséo est fixée à un minimum de 15 ans, jusqu’à 20 ans de service. Le parc bus doit conserver une moyenne d’âge de 7,5 ans en moyenne. Les commandes de nouveaux bus sont pluriannuels, une quarantaine de bus par an sur 3 ans pour un groupe d’achat. Tisséo SMTC achète les autobus en état neuf, les exploites et les concèdes généreusement, avec l’appui de la mairie de Toulouse , à des réseaux de transport issus des pays en voie de développement en Afrique. Les bus en état d’occasion ne font pas partie du programme d’acquisition matériel.
La transition énergétique est une problématique abordée de longue date par Tisséo SMTC. Cela s’est concrétisé en 2001 avec la réception de 18 midibus hybride diesel – électrique Mercedes CITO. L’année suivante, la première acquisition de dix autobus standards Heuliez GX 317 au Gaz Naturel de Ville (GNV ou encore GNC) venait compléter un parc autobus dominé par la propulsion diesel. Aujourd’hui, près de la moitié du parc Tisséo est composé de véhicule au gaz.
En 2015, les nouvelles acquisitions d’autobus se porteront exclusivement sur des modèles hybrides pour la commande d’autobus articulés et à propulsion gaz pour tout autre type de véhicule, standard ou midibus. Les minibus à énergie électrique seront privilégiés.

1.6 Rappel des séries d’autobus

Le parc autobus sous l’angle des fournisseurs, en janvier 2015 :
  • 66 % Heuliez-Bus (GX 137L / GX 317/ GX 327/ GX 427 BHNS)
  • 30 % Irisbus (Citelis 12 et Citelis 18)
  • 2 % Bredamenarinibus (Zeus électrique)
  • 1 % Mercedez-Benz (minibus Sprinter)
  • 1% Volvo (RLE 8700)
Serie 96XX : GX317 DIESEL MIDR €1
Serie 99XX : GX317 DIESEL MIDR €2
Serie 00XX : GX317 DIESEL MIDR €2
Serie 01XX : GX317 DIESEL MIDR €2
Serie 97XX : O405GN DIESEL MERCEDES €2
Serie 995X : O405GN DIESEL MERCEDES €2
Serie 02XX : GX317 GNV  MGDR €2
Serie 03XX : GX317 GNV  MGDR €2
Serie 04XX : GX317 GNV MGDR €2
Serie 05XX : GX317 GNV Cursor8 €3
Serie 039X : Oreos 22 ELECTRIQUE
Serie 600X : 8700  DIESEL VOLVO €3
Serie 052(6-7-8) : GX327 GNV Cursor8 €3
Serie 06XX : GX327 DIESEL Cursor8 €3
Serie 07XX : GX327 DIESEL Cursor8 €4
Serie 075X : CITELIS 18 DIESEL Cursor8 €4
Serie 085X : CITELIS 18 DIESEL Cursor8 €4
Serie 095X : CITELIS 18 DIESEL Cursor8 €4
Serie 09XX : CITELIS 12 GNV Cursor8 €4
Serie 10XX : CITELIS 12 GNV Cursor8 €4
Serie 11XX : CITELIS 12 GNV Cursor8 €4
Série 125X : Heuliez GX 427 BHNS Cursor8 €5
Série 135X : Heuliez GX 427 BHNS Cursor8 €5
Serie 13XX : GX327 DIESEL Cursor8 €5
Série 70XX : Affrétés
 Série 71XX : Affrétés
Serie 159X : SPRINTER Mercedes DIESEL

 

 

État de parc & véhicules

img_bus etat parc

Il existe une diversité de gamme entre les autobus diesels, hybrides ou roulant au gaz naturel. Nous vous proposons de passer en revue le matériel roulant, qu’il soit d’actualité ou réformé.
L’état de parc de la société des transports toulousains depuis 1972 et les véhicules fournis par Tisséo-SMTC. En savoir +

 

1.2 Le parc des affrétés

Certaines lignes du réseau bus sont exploitées par Délégation de Service Public (DSP) à des entreprises privées. Nous vous proposons un aperçu du parc des affrétés.

1.3 Les autobus articulés

Heuliez GX 427 BHNS, Citelis 18

1.4 Les autobus standards

Heuliez GX 327, GX 327 GNC, GX 317 GNC, GX 317, Irisbus Citelis 12

1.5 Les midibus et minibus

Heuliez GX 137 L, Mercedes Sprinter, Bredamenarinibus Zeus

1.6 Les autobus réformées depuis 1972

Mercedes O 405 GN, Heuliez GX 107, Mercedes-Heuliez O 305 G, Renault SC 10 R, PR 100, Saviem SC 10 U