Réseau Tisséo

Le métro | Le tramway | Les autobus | Le réseau urbain <Réseau Tisséo>| MAJ Septembre 2015

 

Tisséo_MAPreseauMetroTramTrain

« Le réseau de transport urbain toulousain couvre 101 communes de l’agglomération sur un périmètre très étendu de 90 000 hectares et concerne près d’un million d’habitants »
Réseau Tisséo
  • Tisséo, Qu’es aquò ?
  • TISSÉO Réseau urbain
  • SMTC-Tisséo
Le réseau urbain Tisséo est constitué de 103 liaisons urbaines. En complémentarité des modes de transports traditionnels, l’existence d’un service destiné aux Personnes à Mobilité Réduite « Tisséo – Mobibus » délégué à la société Transdev Courriers de la Garonne. Plus d’information sur leur site internet tisseomobibus.com .
Renseignement
Tisséo Réseau Urbain
4, impasse Paul Mesplé
31081 Toulouse Cedex 1
Allô Tisséo : 05.61.41.70.70
Site web : www.tisseo.fr
En agence commerciale :

Côté Pratique 

Pensez-y ! En cas de perturbation de service en raison d’un incident technique durant votre déplacement, demandez en agence commerciale une « Attestation de retard ».

2. Tisséo, Qu’es aquò ? 

C’est la société des transports en commun urbain de l’agglomération toulousaine. Tisséo  comme « une araignée qui tisse sa toile » revient à imager le maillage du réseau bus, tramway et métro, démontre le dynamisme des transports collectifs et l’ambition de la métropole à répondre aux besoins des déplacements des habitants. Ses couleurs : Le bleu azur et le jaune mirabelle. Conformes à l’en-tête de l’armoirie de Toulouse, ces couleurs sont issues du blason Semé de France.
tisseo_38frvL’organisation du réseau urbain est opérée par le Syndicat Mixte des Transports en Commun « SMTC-Tisséo » dont le siège social est situé au 7 Esplanade Compans Caffarelli, 31000 Toulouse. L’exploitation du réseau urbain est confiée à « TISSÉO Réseau Urbain », sous statut de régie publique à caractère industriel et commercial (EPIC) depuis le 1er avril 2010. Enfin, le SMTC délègue la mission de maître d’ouvrage à la « SMAT-Toulouse ».

 

La marque Tisséo a été créée le 1er janvier 2002, l’Autorité Organisatrice des transports urbains est ainsi désignée « Tisséo – SMTC » . L’exploitation des transports urbains reste en main à la Semvat jusqu’en 2004, sous la marque « Tisséo-Semvat » puis devient « Tisséo – Connex » suite à la Délégation de Service Public en 2005. L’entité Semvat disparaîtra intégralement en 2006, lorsque la suppression de cette marque fut décidée par le Conseil Général qui organise le transport interurbain. La gestion des transports de l’agglomération toulousaine est appelée à devenir une régie dès 2006 et portera le nom de « Tisséo – Réseau Urbain ». Actuellement, « Tisséo – Réseau Urbain » opère sous le statut d’une EPIC depuis le 1er avril 2010, qui assure le fonctionnement des lignes de bus, tramway et métro.
  • Tisséo – SMTC : Organise et conçoit le réseau de Transports Publics de l’Agglomération Toulousaine. (www.smtc-tisseo.fr) Les missions sont délégués aux sociétés ci-dessous.
  • Tisséo – SMAT : Constructions et études. (www.smat-toulouse.fr)
  • Tisséo – Réseau Urbain : Exploite les deux lignes de tramway et métro, le réseau bus. (www.tisseo.fr) De nombreuses liaisons bus dont la Navette Aéroport sont réalisées en propre.
  • Tisséo (BUS) : Certaines liaisons bus dont le service TAD, sont exploitées par des compagnies privées suite à une DSP.
  • Tisséo – Mobibus : Le service de transport aux Personnes à Mobilité Réduite est exploité par DSP à la société Transdev. (www.tisseomobibus.com)
  • Tisséo (TER-SNCF Ligne C) : Cette ligne est opérée par la SNCF et TER Midi-Pyrénées. (www.ter.sncf.com/midi-pyrenees)

3. Tisséo Réseau urbain

Le réseau toulousain des transports publics est exploité sous forme d’un EPIC (Établissement Public Industriel et Commercial) depuis le 1er avril 2010. L’EPIC est assimilé à une forme de Régie, il a pour objet principal « l’exploitation, le développement et la commercialisation du service des transports publics urbains de personnes de l’agglomération toulousaine ».
« Au 31 juillet 2015, Tisséo compte sur 2893 salariés dont près de 1430 conducteurs de bus et 309 personnes travaillant au métro »
L’EPIC est administré par un conseil d’administration dont la composition est arrêtée par l’assemblée délibérante (le Conseil Syndical du SMTC) sur proposition de son Président. Le Directeur Général de l’EPIC est nommé par le Conseil d’Administration. Un contrat de service public règle les relations juridiques, administratives et financières entre l’autorité organisatrice et l’EPIC.
 

4. SMTC-Tisséo

Depuis 1972, le SMTC assure le développement, l’organisation et le financement des transports en commun publics. Il est propriétaire de l’ensemble des infrastructures de transport et du parc autobus confié à la régie. En 2014 son domaine de compétence est élargi à l’ensemble de la mobilité urbaine. Le Périmètre des transports urbains (PTU) englobe 101 communes et 966 321 habitants de l’agglomération toulousaine. Quatre établissements de coopération intercommunale (chiffres 2012) :
  • Toulouse Métropole, 37 communes
  • La Communauté d’agglomération du Sicoval, 36 communes
  • Le Syndicat intercommunal des transports publics de la région toulousaine (SITPRT), 12 communes
  • Le Muretain, 14 communes.

 

L’historique du SMTC
  • 1972 : création du SMTC de l’agglomération toulousaine, constitué à l’origine de la commune de Toulouse, du Conseil Général de la Haute-Garonne et du SITPRT.
  • Début des années 2000 : création des communautés d’agglomérations du Grand Toulouse, du Sicoval (sud est toulousain) et du muretain.
  • 2005 : changement du mode d’exploitation d’une délégation de service public (DSP) en régie
  • 2006 – juillet : sortie du CGHG31 du SMTC suite à l’amendement Paillé, cependant le Conseil Général participe aux financement et aux investissements.
  • 2009 : doublement de la contribution du Grand Toulouse, de 40 M€ à 80 M€ par an
  • 2011 – avril : signature d’une convention SMTC / CG31 sur le financement du PDU, pérennisant pour quatre ans une subvention d’équipement annuelle de 32 millions d’euros sur les TCSP
  • 2012 : entrée du Muretain dans le SMTC : convention de financement du prolongement de la ligne B entre le Sicoval et le SMTC

Source : Tisséo

 

Les ressources du SMTC en 2012
  • versement transport : 206 millions d’euros (38%)
  • recettes commerciales : 69,7 millions d’euros (12,85%)
  • collectivités : 102 millions d’euros (18,75%)
  • subventions Conseil Général, Etat, Europe : 12 millions d’euros (2,3%)
  • produits financiers : 27 millions d’euros (5%)
  • emprunts : 125.5 millions d’euros (23%)

source : VRT HS n°544