Régie Départementale des Transports 31

 Etat de Parc – Véhicules | Les lignes interurbaines <CAR RDT31Réseaux Interurbains | MAJ Janvier 2015
95_MELLES_arcenciel
Le transport départemental est assuré par le Conseil Général de la Haute-Garonne qui l’exploite en partie, finance et organise le réseau. La compétence de la desserte interurbaine a été déléguée au département depuis 1982. Le Conseil Général investit annuellement près de 50 millions d’euros.
Le réseau interurbain dessert environ 2500 points d’arrêts sur l’ensemble du département et départements limitrophes, couvre 361 communes, soit plus de la moitié du territoire Haut-Garonnais. 
La fréquentation de la clientèle commerciale hors scolaire a augmenté de 69% en quatre années, de 491 300 usagers en 2008 à 830 300 usagers en 2012.
4 lignes express « Hop! » , 43 lignes régulières dont 33 lignes du réseau nord et 10 lignes du réseau sud, 12 navettes en rabattement vers le métro de Toulouse ou le train TER, de lignes à la demande (TAD) ainsi que 11 lignes spécifiques pour les foires et marchés, des renforcements de service pour les transports scolaires.

 

Point informations Cars Arc-en-Ciel
68-70 boulevard Pierre Sémard
31500 Toulouse
Téléphone : 0800.511.883
Site web : www.haute-garonne.fr

 

Plan simplifié du réseau nord toulousain

Le réseau départemental de la Haute-Garonne « Arc en Ciel » est divisé en deux zones, le nord « toulousain » et le sud « Commingeois ».

Plan du réseau Toulouse Arc_en_Ciel

Le quartier de Toulouse Matabiau est le nœud multimodal du département puisqu’il concentre la gare ferroviaire SNCF, les autocars à la Gare Routière Pierre Sémard ainsi que les transports urbains TISSEO Bus-Métro Ligne A station Marengo-SNCF, les services de taxis et vélos.

 

1.2 Services

Le réseau est hiérarchisé, avec :

  • 4 lignes express « Hop ! » : Ces lignes sont cadencées à la demi-heure en heure de pointe, effectuant un trajet rapide par la desserte de communes en un point et en empruntant l’autoroute. Le temps de parcours est assuré. Les lignes Express rentrent en correspondance avec le métro ligne A et ligne B du réseau Tisséo.

Les trois premières lignes Hop! totalisent 15% des usagers du réseau départemental.

  • 43 lignes régulières pour assurer des dessertes quotidiennes domicile/travail en semaine, certaines lignes fonctionnent le weekend pour permettre les déplacements loisirs.
  • 12 lignes navettes en rabattement métro ou train pour des dessertes souples du territoire.
  • Dessertes en transport à la demande pour couvrir le Comminges et le Lauraguais.

Services scolaires : Des services spécifiques sont planifiés en semaine d’écoles avec des départs supplémentaires, le lundi matin, le mercredi et le vendredi soir. Plus d’informations : haute-garonne.fr

Pour l’année scolaire 2012/2013, 75 500 élèves ont bénéficié de cette prise en charge. 

 

 

1.3 Tarification

Les tarifs sont à prix attractifs pour les utilisateurs du réseau Arc en Ciel
Tarifs en vigueur au 1er janvier 2014
Réseau Arc_en_Ciel
Dép. 1 zone
Dép. 2 zone
Ticket Unité 
2,20 €
3,30 €
Carnet 10 tickets
15,00 €
23,00 €
Carnet 10 tickets -26 ans
11,00 €
17,00 €
Abonnement 31 jours
33,00 €
50,00 €
Abonnement 365 jours
330,00 €
500,00 €
Arc_en_Ciel & Tisséo
 
 
Titre 31 jours (1)
60,00 €
75,00 €
  1. Bon à savoir : Tisséo 31 jours = 46,80€ et Arc_en_Ciel : soit 19,80€ d’économisé (1 zone) ou 21,80 € (2 zones).
  2. Le réseau Arc_en_Ciel est séparé en 2 zones, le nord « toulousain » et le sud pyrénéen « Commingeois ».

 

En 2012, le tarif à 2€ l’unité représentait plus de 35% des validations commerciales, 25% pour le carnet 10 trajets, les abonnements totalisant 20% tandis que la gratuité représentait 15%. L’abonnement combiné RDT31+Tisséo enregistrait 8%.

 

1.3.1 Interopérabilité : La Carte Pastel intermodale

Vous pouvez, en un même support, regrouper vos titres de transports Tisséo (Bus+Tram+Métro), TER-SNCF, Bus du réseau d’Albi et autocars TARNBus, autocars régionaux de Midi-Pyrénées avec les titres de voyage Arc en Ciel. Profitez également de réductions permises avec la carte Pastel entre deux réseaux de transports en commun.
Plus d’informations sur : haute-garonne.fr

 

 

1.3.2 Gratuité des transports

La gratuité des transports à Toulouse et en Haute-Garonne est une mesure symbolique ancrée et entretenue par la volonté des élus à instaurer une politique tarifaire juste envers les plus démunis. Accordée aux seniors dès 1972 par la Semvat sur le réseau urbain, la tarification sociale s’est étendue sur le réseau interurbain.
En 1995, la Haute-Garonne fut le premier département en France à accorder la gratuité envers les bénéficiaires du RMI (aujourd’hui RSA).
Aujourd’hui ainsi, la gratuité profite aux scolaires, demandeurs d’emplois et/ou au RSA, personnes de plus de 65 ans. Plus d’informations sur : haute-garonne.fr

 

 

1.4 Evolution du réseau

Le réseau interurbain a connu plusieurs modifications de lignes après l’ouverture de la deuxième ligne de métro B de Toulouse en juin 2007 :
  • La ligne 41 Muret Gare SNCF ↔ Fonsorbes est créée
  • La ligne 43 est prolongée de Bragayrac à Sabonnères
  • La ligne 45 Muret Gare SNCF ↔ Auterive est créée
  • La ligne 53 reprend en partie l’itinéraire de la ligne 54 et termine à Buzet au lieu deVillemur-sur-Tarn. La ligne 54 est simplifiée.
  • La ligne 60 Toulouse Gare Routière ↔ Le Fousseret est supprimée
  • La ligne 66 est raccourcie de Sabonnères à Saint-Lys
  • La ligne 69 est raccourcie de L’Isle Jourdain à Lévignac
  • La ligne 75 est raccourcie de Toulouse Gare Routière à Fronton
  • La ligne 79 voit l’ajout d’une nouvelle branche de dessertes à Lavelanet.
  • La ligne 88 est raccourcie de Launac à Grenade
  • La ligne 94 Luchon ↔ Montréjeau ↔ Saint-Gaudens est supprimée
  • La ligne 529 est prolongée de Pechbonnieu au Métro Borderouge
  • Les lignes 668 Colomiers↔ Saint-Lys, 669 Colomiers ↔ Sainte Foy de Peyrolières, 799 Saint-Gaudens ↔ Lavelanet de Comminges sont supprimées.
Le Conseil Général envisage à horizon 2010/2015 une hiérarchisation du réseau avec le renforcement des lignes à succès et la création de lignes express nommées « Hop ! », la réorganisation du réseau doit donner plus de cohérence et de lisibilité :
  • Création de la ligne Hop! 1 Métro Borderouge ↔ Villemur en septembre 2008, qui remplace la ligne 519.
  • Création de la ligne Hop! 2 Métro Borderouge ↔ Grenade et Hop! 3  Métro Université Paul-Sabatier ↔ Nailloux en janvier 2010, qui remplacent les lignes 70 et 90.
  • Création de la ligne Hop! 4 Métro Balma-Gramont ↔ Bessières en janvier 2013.

 

En 2010, le réseau interurbain est de nouveau réaménagé :
  • La ligne 41 est raccourcie de Toulouse Gare Routière à Muret Gare SNCF
  • La ligne 50 est prolongée de Muret Gare SNCF à Toulouse Gare Routière
  • La ligne 89 Toulouse Gare Routière ↔ Venerque ↔ Nailloux ↔ Montgeardest supprimée, en partie assurée par la ligne Hop! 3
  • La ligne 709 Colomiers ↔ Blagnac ↔ Grenade disparaît au profit du réseau urbain Tisséo et le développement du TAD autour du train et du tramway.

 

En 2013, du fait de l’adhésion de la Communauté d’Agglomération du Muretain au sein du Périmètre des Transports Urbains, c’est à dire la reprise de compétence des dessertes par l’urbain (Tisséo), le réseau s’adapte :
  • Les lignes 18 et 19 ne desservent plus Pinsaguel
  • Les lignes 58 et 589 ne desservent plus Eaunes, Labarthe-Sur-Lèze, Villate, Pins-Justaret
  • Les lignes 59, 61, 80 empruntent un trajet plus direct par l’autoroute sur certaines courses
  • La ligne 61 ne dessert plus Lavernose-Lacasse, Saint-Hilaire, Ox, Muret
  • La ligne 64 partira exclusivement depuis Rieumes, les lignes 41, 63 et 64 ne desservent plus Labastidette, St-Clar-de-Rivière, Saint-Lys pour les lignes 41 et 63.
  • La ligne 649 ne dessert plus Labastidette
  • De plus, la ligne 78 Muret Gare SNCF ↔ Toulouse Gare Routière cesse à la rentrée 2013, reprise par le réseau urbain Tisséo de la ligne 117 Muret Gare SNCF ↔ Potier Oncopôle (correspondance Bus 52 en direction de Toulouse – Métro Empalot).
  • A Saint-Gaudens, la création de la ligne 95 pour desservir la commune de Fos par Barbazan.
Les dessertes sur Rieumes sont grandement améliorées, en offre et en efficacité. Rieumes ↔ Toulouse  constituerait une future ligne express à moyen terme. Le Sud toulousain (Carbonne, Noé) verra une augmentation continue de l’offre de desserte.