Comment vérifier si votre voiture est à la fourrière de Nantes ?

Fourrières Automobile

Vous étiez entrés dans un bureau et à la sortie vous ne retrouvez plus votre voiture. Que s’est-il passé ? La première chose à faire, c’est de vérifier si votre automobile ne se trouve pas à la fourrière de Nantes. Voici les conseils et informations pour en être certain.

Comment garantir la mise en fourrière de votre voiture à Nantes ?

Si votre véhicule n’est plus stationné là où vous l’avez laissé, appelez immédiatement la police ou la gendarmerie pour vous assurer qu’elle a été emportée dans les règles, et non dérobée. La vérification peut être également réalisée. Vous pouvez aussi indiquer votre numéro d’immatriculation sur https://vehicule-en-fourriere.fr/ afin de déterminer si votre voiture a été mise en fourrière à Nantes. Pour localiser son nouvel emplacement, composez le numéro de la police municipale afin de garantir le lieu par son numéro d’immatriculation. Vous pouvez également contacter la fourrière directement, mais sachez que l’appel est surtaxé. La loi française contraint les services de remorquage à donner la raison du remorquage, le lieu de son identification et la manière de le récupérer par lettre recommandée dans les 5 jours ouvrables suivant le touage. Si vous avez immatriculé votre automobile en France et que votre voiture a été remorquée à Nantes, vous pouvez également consulter en ligne sur le site du service public.

Quelles sont les démarches à suivre ?

Lorsque vous êtes certains de son emplacement à Nantes, ne vous y rendez pas directement. Vous devez tout d’abord obtenir l’approbation, auprès du commissariat ou de la police municipale. Vous présenterez une preuve d’identité, l’immatriculation de votre véhicule, votre permis de conduire et l’assurance automobile. Et si vous avez été mandatés, vous devez posséder aussi la carte nationale d’identité du propriétaire et une procuration en bonne et due forme. Après validation de ces documents, vous pouvez maintenant vous précipiter à la fourrière avec le papier d’autorisation de restitution. Selon la durée de l’enlèvement, l’amande sera plus ou moins conséquente. Et si votre voiture est jugée comme une épave, elle sera directement détruite. Vous aurez cependant la possibilité de la récupérer si vous affirmez la mise en état le plus tôt possible. Le certificat d’enregistrement de l’immatriculation ne vous sera rétrocédé qu’après production d’une facture. Au moment de la prise en charge du véhicule, une fiche descriptive doit être fournie par l’officier de police garant de l’opération. L’état général du véhicule lors de l’enlèvement y doit être mentionné. Par exemple, si la porte n’a pas été fermée ou encore si le pneu est dégonflé. Un double de ce document vous sera envoyé par la poste pour vous mettre au courant, si vous n’étiez pas présents lors du déplacement de votre automobile.

Pouvez-vous contester ?

Vérifiez ensuite soigneusement que votre véhicule n’a subi aucun dommage avant de quitter les lieux en se référant à cet « état de lieux ». Si vous constatez une avarie quelconque, prenez des clichés et signalez l’officier du ministère public. Les fourrières à Nantes doivent disposer d’un formulaire de réclamation et si les détériorations constatées ne s’y trouvent pas, précisez-les dans le document. En effet, le service de remorquage doit s’occuper des réparations. Si votre automobile a été gardée plus de trois jours, une expertise doit être réalisée afin de déterminer s’il peut vous être rendu dans l’immédiat ou bénéficier de quelques maintenances. Sachez cependant que la réalisation de cette constatation est entièrement à vos frais. Dans le cas où le véhicule a été détenu d’une manière illégale, rendez-vous au commissariat de l’arrondissement où vous avez garé à votre automobile. Vous pouvez récupérer facilement votre véhicule si vous êtes présents lors de l’enlèvement. En contrepartie, vous devez dégager dans les plus brefs délais les lieux et payer les amendes qui s’y rapportent, avant que le camion-grue ne le déplace.

Pourquoi votre véhicule se trouve-t-il à la fourrière ?

Le Code de la route précise que la mise hors circulation des véhicules peut être ordonnée sous diverses conditions comme le défilement au contrôle technique, non-réparation des problèmes constatés après notification par les autorités compétentes ou encore l’irrespect des sites classés. Mais d’une manière générale, elle se retrouve à la fourrière, car elle était mal garée. Elle est par exemple sur un emplacement non dédié aux automobiles, elle gêne la visibilité de l’intersection ou également se trouve en double file. Les excès de vitesse aussi constituent l’une des raisons de cette détention. Le service municipal est souvent efficace pour sanctionner les voitures mêmes si elles n’ont que quelques minutes de dépassement de l’horaire de stationnement. Dans la plupart des cas, ce sont les voitures étrangères qui sont en infraction. Cette sanction s’applique aussi aux véhicules à deux roues. Et si vous tardez trop à reprendre votre véhicule, à partir du 30e jour, il est susceptible d’être vendu. La meilleure solution d’éviter la récupération de votre véhicule dans une fourrière Nantes reste encore le respect des règles imposées.