Affectation des autobus

Pour connaître les affectations des autobus sur les lignes du réseau Tisséo et les dépôts affiliés : forum Tisséo rubrique autobus. Attention seuls les membres « enregistrés » peuvent y accéder.
L’affectation type va dépendre de l’énergie de carburation du véhicule et non par répartition matériel ou gamme de matériel. Ainsi, une distinction est faite entre les autobus fonctionnant au gaz naturel et les autobus hybride, diesel ou électrique.

Numérotation du parc

Les autobus sont numérotés par série à l’année d’achat et de mise en service, par type et au nombre de véhicule. La numérotation du parc est à 4 chiffres « AAUU » :
AA – Chiffres correspondant à l’année de réception/mise en service.
UU- Chaque véhicule de la série possède une numérotation unitaire.
Exemple : Autobus 9314 => C’est le quatorzième autobus de la série année 1993.

Particularités

La « cinquantaine » est spécifique aux articulés. Le code unitaire débute à partir du n°50 ou 51. Cette séparation est évidente lorsque sur une même année il y a réception de véhicules standards et articulés. Exception faite pour les Mercedes-Benz O 405 GN, la série 1997 fut numérotée unitairement de 01 à 20.
Les autobus suburbains Volvo RLE 8700 ont une numérotation autre. Autrefois exploités par les Courriers de la Garonne (Veolia Transport Midi-Pyrénées) sur la Navette Aéroport Tisséo, ils ont été baptisés série 60XX . Depuis, même si ces autobus sont aujourd’hui en ligne sur des liaisons régulières de Tisséo, ils conservent cette numérotation.

Le parc « affrété » n’est pas systématiquement identifié. En effet, les véhicules des exploitants privés ne comportent pas toujours un numéro de parc Tisséo. Aussi, la numérotation du parc affrété ne répond pas à la même logique d’identification : 1) Les véhicules ayant un n° de Parc Tisséo du type 71XX peuvent accueillir 9 passagers maximum. 2) Les véhicules de la flotte Affrétés ayant un n° de Parc Tisséo du type 70XX peuvent accueillir plus de 9 passagers.
Les minibus en location, ou tout autre bus en prêt, adopte une numérotation dite « provisoire » codifiée série 999X. Pour anecdote, les véhicules dits « AZF », arrivés en prêt ou par donation des réseaux solidaires en 2001 (lire 1.2 La catastrophe AZF, l’effet d’une bombe), ont adopté une numérotation originale dont chaque série était affiliée au numéro du département correspondant. Ainsi, la série 75XX pour les R 312 de Paris, 69XX pour les SC10 R lyonnais ou encore la série 63XX pour les PR180.2 de Clermont-Ferrand. Ces derniers ayant gardé cette numérotation tout au long de leur utilisation sur le parc bus.

« Le parc interurbain de la Régie Départementale répond à la même logique du parc urbain Tisséo. Il faut rajouter la « cinquantaine » sur chaque série pour retrouver l’année de la série et du véhicule. Cette lecture était plus évidente jusqu’à l’année 1999. Exemple : Autocar 4803 => 48+50 traduit l’année 1998. En revanche, le parc des affrété n’a pas d’identification équivalente, chaque exploitant privé a sa propre numérotation logique d’entreprise. »

Politique économique et environnementale

La durée d’utilisation d’un autobus du parc Tisséo est fixée à un minimum de 15 ans, jusqu’à 20 ans de service. Le parc bus doit conserver une moyenne d’âge de 7,5 ans en moyenne. Les commandes de nouveaux bus sont pluriannuels, une quarantaine de bus par an sur 3 ans pour un groupe d’achat. Tisséo SMTC achète les autobus en état neuf, les exploites et les concèdes généreusement, avec l’appui de la mairie de Toulouse , à des réseaux de transport issus des pays en voie de développement en Afrique. Les bus en état d’occasion ne font pas partie du programme d’acquisition matériel.
La transition énergétique est une problématique abordée de longue date par Tisséo SMTC. Cela s’est concrétisé en 2001 avec la réception de 18 midibus hybride diesel – électrique Mercedes CITO. L’année suivante, la première acquisition de dix autobus standards Heuliez GX 317 au Gaz Naturel de Ville (GNV ou encore GNC) venait compléter un parc autobus dominé par la propulsion diesel. Aujourd’hui, près de la moitié du parc Tisséo est composé de véhicule au gaz.
En 2015, les nouvelles acquisitions d’autobus se porteront exclusivement sur des modèles hybrides pour la commande d’autobus articulés et à propulsion gaz pour tout autre type de véhicule, standard ou midibus. Les minibus à énergie électrique seront privilégiés.

Rappel des séries d’autobus

Le parc autobus sous l’angle des fournisseurs, en janvier 2015 :
66 % Heuliez-Bus (GX 137L / GX 317/ GX 327/ GX 427 BHNS)
30 % Irisbus (Citelis 12 et Citelis 18)
2 % Bredamenarinibus (Zeus électrique)
1 % Mercedez-Benz (minibus Sprinter)
1% Volvo (RLE 8700).